Si vous voulez voir les États-Unis de fond en comble, vous aurez certainement envie de parcourir la contrée en profitant du paysage. Le camping-car est le moyen de transport qui vous permet de contempler chaque parcelle de ce beau pays à votre rythme. Louer un camping-car aux USA semble être anodin, mais il faut pourtant éviter de tomber dans les pièges.

La taille et la sécurité du camping-car

Pour un voyage en famille aux USA, il faut éviter de prendre les petits camping-cars qui n’ont de place que pour 2 personnes. Vous risquerez de vous sentir à l’étroit et d’écourter le séjour. Vérifiez alors le nombre de couchettes que peut supporter le véhicule avant de finaliser le contrat de location.

Sinon, attention aux modèles de camping-cars qui ne sont équipés que de ceintures ventrales. L’inconfort sera garanti, surtout que les États-Unis constituent un trajet assez long. Ne négligez pas la solidité des ceintures si vous partez en vacances avec les enfants. Effectivement, pour ces derniers, il est recommandé d’opter pour un véhicule ayant des ceintures de sécurité 3 points.

La disponibilité du véhicule

Vous prévoyez de partir aux USA pour les prochaines vacances en juillet ? Réserver votre camping-car deux mois à l’avance serait une erreur étant donné que ce véhicule se pré-réserve le plus tôt possible. Aussi, il est conseillé d’effectuer votre réservation un an à l’avance pour éviter les mauvaises surprises.

Il reste envisageable de trouver un camping-car quelques mois avant les dates de votre séjour, mais cela risque de coûter beaucoup plus cher. De plus, vous n’aurez peut-être plus le choix parmi les modèles de camping-car.

Prendre en charge votre camping-car aux USA

Ne vous risquez pas à récupérer votre camping-car suite à votre arrivée. Il faudra encore vérifier l’état du véhicule et finaliser la procédure de location. Aussi, plutôt que de stresser dès le premier jour, réservez une nuitée à l’hôtel et visitez les environs. Vous récupèrerez votre camping-car le lendemain. Cela vous évitera également les désagréments du décalage horaire qui expose à une fatigue intense.

Le jour de la prise en charge, évitez d’être impatient. En effet, vous devrez encore attendre une heure ou deux avant de vous installer dans le véhicule. En attendant, faites le tour et découvrez les équipements proposés (lecteur DVD, écran plat, chauffage, sanitaire, etc.

Ne soyez pas seul au moment de cette vérification. En cas de vice ou de défaut constaté sur le camping-car (éraflures, usure…), il est mieux d’être au moins 2 à le signaler au propriétaire pour éviter les désagréments au moment de remettre le véhicule.

Ne pas être assez renseigné

Avant de conduire votre camping-car sur les routes américaines, prenez soin de vous informer du contenu du Code de la route. Notez les règles de conduite pour éviter d’avoir des ennuis avec les agents de la circulation.

N’oubliez pas non plus de vous renseigner sur les parkings spécialement prévus pour garer les camping-cars. Vous ne pourrez pas laisser votre véhicule n’importe où sans vous exposer à des sanctions.

À lire aussi : des conseils avant toute location de camping-car aux États-Unis.