Nombre de femmes (et parfois d’hommes) souhaitent se débarrasser définitivement de leurs poils indésirables. Pour cela, l’épilation définitive est souvent la solution privilégiée. Quelles techniques peuvent être appliquées ? Comment choisir ?

Le laser

Le laser, un appareil médical au réglage très précis (en fonction du type de peau et de la pilosité de chaque patient) est une technique particulièrement efficace. Seul un médecin habilité peut pratiquer l’épilation au laser.

Pour fonctionner, le laser diffuse une lumière qui agit directement sur le poil, en détruisant le pigment de ce poil, appelé mélanine. Le poil est ainsi éliminé dès sa racine. Grâce à cette technique d’épilation définitive au laser, vous êtes sûr de vous débarrasser de plus de 80% de vos poils. Si la technique peut sembler au mieux désagréable, au pire douloureuse (car le poil est “brûlé”) la gêne occasionnée peut varier aussi selon la résistance à la douleur du ou de la patiente.

Le laser est une bonne technique si vous avez la peau blanche et les poils foncés. En revanche, les peaux mates et foncées ne devraient pas avoir recours au laser, même s’il existe aujourd’hui quelques nouvelles machines pouvant convenir aux femmes au teint mat !

La lumière pulsée

Cette technique est quelque peu similaire à la technique du laser. La différence c’est qu’elle ne trie pas les différentes ondes émises par l’appareil. C’est pour cela qu’il faut se rendre en cabinet médical pour y avoir recours.

L’épilation à la lumière pulsée utilise une lampe de type flash pour fonctionner. Cet appareil diffuse de la lumière intense pulsée. Cela aide à réduire de 90% la pilosité existante. La lumière agit également sur la mélanine, le pigment du poil. C’est une technique dite semi définitive car le poil finit par repousser, mais seulement au bout de 3 ans en moyenne. Il faut donc prévoir des séances d’entretien. C’est une technique relativement moins douloureuse que l’épilation au laser mais qui peut être plus compliquée à appliquer sur certaines zones dites sensibles ou sur les zones intimes.

Pour utiliser la lumière pulsée pour s’épiler, il ne faut pas que la peau soit bronzée et les poils doivent être foncés. Lors du traitement, le port de lunettes de protection, tant pour le patient que pour le praticien, est nécessaire. Il est conseillé de faire plusieurs séances pour un résultat optimal et d’espacer les séances de 2 ou 3 mois.

L’épilation électrique par électrolyse

C’est l’une des techniques les plus anciennes concernant l’épilation définitive. Elle peut s’effectuer sur n’importe quel type de peau et sur tout poil. 

Pour fonctionner de la façon la plus optimale possible, l’épilation électrique par électrolyse brûle la racine du poil, ce qui l’empêche ensuite de repousser. Pour se faire, le spécialiste fait passer un courant électrique dans le poil, ce qui va le détruire. De ce fait, la séance peut être assez longue car il faut travailler sur chaque poil. Mais c’est la technique la plus efficace car le bulbe du poil est brûlé grâce à de petites décharges électriques. Un an après la fin du traitement, il est possible de constater que 100% des poils ont été éliminés. Ainsi, pas de repousse !

Toutefois, c’est une technique assez douloureuse et longue. Il convient de plutôt l’utiliser sur de petites zones du corps (comme sur le visage) ou si vous n’êtes pas trop sensible à la douleur, vous pouvez en faire usage ailleurs sur le corps.

S’il existe différentes méthodes pour éliminer les poils de manière définitive, c’est à vous d’opter pour celle qui vous convient le mieux.