Symbole de virilité, la barbe redevient à la mode depuis maintenant quelques années. Mais qu’en est-il de l’avis des femmes ? Préfèrent-elles un homme au visage rasé et à la peau douce ou un homme arborant une belle barbe ? Nous allons enfin mettre fin au débat et cet article va se faire des barbershops, des amis ou au contraire des ennemis.

D’après l’étude réalisée, il semblerait que les femmes trouvent les hommes barbus non seulement plus attirants mais aussi dominants, tant socialement que physiquement. L’étude s’est basée sur 919 américaines âgées de 18 à 70 ans qui ont évalué 30 photos d’hommes qui leur ont été montrées avec différents stades de croissance de pilosité faciale. Les photos montraient des hommes dont le visage avait été modifié numériquement pour avoir l’air plus féminin ou plus masculin, avec ou sans barbe. Les femmes ont évalué les hommes en fonction de l’attrait perçu pour les relations à long et à court terme. L’étude a révélé que plus les hommes avaient de poils sur le visage, plus ils étaient jugés comme attirants, notamment pour une relation à long terme. Les hommes barbus semblent donc inspirer plus confiance et être rassurant pour les femmes. Mais pourquoi ?

La barbe élément incontournable pour renforcer la masculinité de son visage

Une partie de ce phénomène peut être attribuée à la masculinité du visage – c’est-à-dire à plusieurs caractéristiques : de larges pommettes, une mâchoire épaisse et bien dessiné et des yeux « cachés » profondément dans l’orbite.Toutes ces informations, caractéristiques d’un visage d’homme sont interprétées inconsciemment par les femmes comme signes d’une bonne santé et d’une grande forme physique. Les femmes ayant tendance à associer des visages plus masculins à une plus grande force physique et une meilleure confiance en soi, les hommes possédant ces traits physiques sont très attractifs pour les femmes.

Les chercheurs ont suggéré que leurs conclusions favorisant les hommes barbus pourraient être dues au fait que la pilosité faciale réhausse les traits du visage d’un homme, créant l’illusion d’une ligne de mâchoire plus épaisse. En d’autres termes, si une barbe ne signifie pas qu’un homme a une génétique supérieure en soi, elle pourrait être une façon primitive encore ancrée chez les femmes de comprendre d’un homme portant une barbe : « Je suis puissant, et en pleine capacité d’aller chasser et ramener de à manger, ainsi que de te protéger des menaces extérieures ».

Pourquoi certaines femmes n’aiment pas les hommes barbus ?

Même si l’étude démontre que la majorité des femmes appréciant les hommes barbus, il est évident que ce n’est pas le cas de toutes les femmes. Pourtant, toutes les femmes de l’enquête montraient un intérêt pour les hommes au visage très masculin. Pourquoi alors, la barbe, renforçant cette masculinité n’est pas appréciée ? D’après cette même recherche, il semblerait que la barbe puisse être associée à une apparence négligée, un manque d’hygiène évident, et par conséquent à un nid à bactéries et à saletés. Cette perception est davantage marquée chez des profils de femmes très maniaques concernant le nettoyage, se sentant souvent menacées dans un endroit avec de potentiels pathogènes et désirant atteindre les 0% de bactéries dans leur logement.

S’il est faux que la barbe est sale et qu’elle est plus à même à contenir des saletés et des bactéries que les cheveux ou tout autre partie du corps, la perception reste la même pour ces femmes. Pour faire face à cette perception et combattre les idées reçues, il est indispensable pour les hommes portant la barbe d’entretenir aussi bien l’apparence physique que la propreté et la brillance de celle-ci. Rien de mieux pour cela que de se rendre un traditionnel salon de barbier. Le coiffeur barbier saura défraichir la barbe, ciseler la moustache et définir les contours pour une barbe esthétiquement impeccable. Ensuite, il revient à tout barbu d’entretenir sa barbe avec un shampoing spécial pour barbe, et à hydrater celle-ci avec une huile à barbe, comme l’huile de ricin par exemple. C’est ainsi et seulement comme cela que l’homme barbu combattra les préjugés entourant ses fiers poils, et qu’il pourra peut-être un jour plaire unanimement.