Corse

S’il est bien une destination qu’il faut faire au moins une fois en bateau, c’est certainement la Corse. Cette île française offre tous les avantages pour programmer une croisière à la voile d’une semaine. Pas loin, facile d’accès, tellement dépaysante, elle apparaît comme le spot idéal. Voici quelques conseil de plus pour un séjour vraiment parfait et éviter quelques pièges.

Louer un voilier en Corse ou sur la côte ?

Oui, l’idée de traverser la méditerranée à la voile est très attirante. Vous allez forcément vous poser la question de louer depuis l’un des ports de la côte d’azur et vous engager en mer.
Attention, ce projet est à réserver aux marins habitués. Il faut être capable de naviguer de nuit en pleine mer, gérer des conditions de mer changeante, et être certain que son équipage va accepter sans problème 10 à 15 heures de navigation sans arrêt possible.
De plus, si vous louez sur le continent, il faudra aussi rendre le bateau au même port. Cela implique donc de longues heures de navigation loin des côtes. Ce n’est donc pas forcément une bonne idée. 
Mieux vaut prévoir une location directement sur l’île et ainsi commencer à son rythme les premières journées de navigation

Où louer un voilier en Corse ?

La plupart des ports de plaisance en Corse proposent des locations de voiliers. Les plus connus sont bien sûr Calvi et Macinaggio en Haute Corse, Porto Vecchio, Bonifacio, Propriano et Ajaccio en Corse du Sud.
C’est dans ce dernier port que nous vous conseillons de prévoir votre début de croisière.
Opter pour une location de voilier à Ajaccio c’est s’assurer un large choix de loueurs, de nombreuses formules mais surtout la possibilité de changer ses plans de route en fonction de la météo. En effet, le golfe d’Ajaccio est le plus abrité de la côte ouest. En cas de mauvaise météo, vous pourrez commencer vos navigations dans un golfe sûr et protégé.

Ajaccio permet donc de choisir, en dernière minute, l’itinéraire vers le sud ou la route du nord, en fonction  de la météo, de l’équipage et des envies de chacun.

Où aller à la voile en Corse ?

Pour répondre à cette question, il faut connaître le point de départ de votre croisière et bien sûr le temps dont vous disposez. En général, les locations se font sur une ou deux semaines.
Sur 7 jours, impossible de prévoir un tour de Corse à la voile. Il faut alors choisir ses priorités. Il y a les grands classiques comme la zone du Golfe de Porto et la Réserve de Scandola. Superbes paysages totalement préservés mais à ne faire que si la météo annonce pas ou peu de mer, car les abris sont très rares.
Autres options, la route du sud et les criques incroyables. Pour les plus avertis, vous pourrez pousser jusqu’à Bonifacio et les Iles Lavezzi, tout en vérifiant bien les conditions météo très spécifiques dans le détroit entre la Corse et la Sardaigne. Sur cette côte sud ouest, les immanquables s’appelle Porto Pollo, Campomoro, Tizzano, Senetosa ou encore Roccapina.

Autres options, le nord de l’île ( en louant à Calvi) et la zone des Agriates, de la Balagne et du Cap Corse. Là encore, il est important de veiller à la météo, surtout si l’on souhaite passer la Giraglia, point le plus au nord de l’île.
L’option cabotage entre Saint Florent ( port très sûr) et les fabuleuses plages des Agriates devrait ravir la majorité des marins et leur famille.