La chevalière, qu’elle soit en argent ou pas, a toujours été le symbole d’une identité et d’une appartenance. En plus de l’anneau, elle pouvait être couronnée d’une empreinte telle une pièce de monnaie, de l’or, de l’argent ou du bronze. Avec une histoire vieille de plus de 4000 ans, elle a été portée pour la première fois à l’époque égyptienne. Elle arborait différents symboles comme des dieux anciens, le soleil et la nature. Retraçons le port de la chevalière en argent depuis sa première apparition jusqu’à maintenant.

La tradition sur le port de la chevalière

La chevaliere argent est un bijou qui est porté par les hommes autrefois et jusqu’à aujourd’hui. Durant la Rome antique, pour montrer qu’un homme était déjà engagé auprès de sa bien-aimée, il portait un anneau sigillaire au niveau de son auriculaire droit. C’était donc sa bague de fiançailles à lui. 

Cette même tradition fut adoptée en France. Lorsqu’arriva le début du 12e siècle, la chevalière en argent ou en or était devenue un symbole de noblesse, de puissance et d’aristocratie.

De nos jours, la chevalière se porte par tous les hommes, aristocrates ou pas. Il n’y a pas vraiment de doigt privilégié pour son port. Certains le portent au niveau de la main droite, d’autres le font au niveau de la main gauche.

Mais elle ne perd pas pour autant sa valeur chez certains hommes qui la portent de génération en génération à Paris. Aujourd’hui encore, elle symbolise la fratrie et l’appartenance à un groupe ou une organisation.

Sur quel doigt la porter selon les pays

Mis à part à Paris, voici différents pays où le port de chevalière était assez courant.

L’Europe

En Europe, le port d’une chevalière est une marque de noblesse. Les règles concernant son port ont cependant changé selon les pays et les époques. De nos jours, tout le monde ont tendance à faire comme bon leur semble en ce qui concerne le port d’une chevalière. Une petite connaissance des us et coutumes reste toutefois très appréciable pour ne pas perdre le fil de l’histoire.

En France, les hommes, qui sont les aînés d’une famille, portent leurs chevalières au niveau de leurs annulaires gauches avec leurs alliances. Les benjamins et les cadets portent la leur au niveau de leurs auriculaires droits.

Les femmes (oui les femmes aussi en portent) portent leurs chevalières au niveau de leurs auriculaires droits. Si elles sont mariées, le motif gravé de leurs chevalières est tourné vers elles. Pour indiquer qu’une femme est encore libre, le motif de sa chevalière est tourné vers l’ongle.

La Suisse, la Belgique et l’Angleterre

En Suisse, la chevalière en or ou en argent de Paris est portée à l’annulaire gauche. En Belgique aussi le même constat est fait. Que ce soit pour les hommes ou pour les femmes. Au Royaume-Uni, la chevalière se porte aussi à l’annulaire gauche. Là-bas, il est assez courant de voir des membres de la royauté en porter une. Ces bijoux portaient le symbole de leurs armes. Si la chevalière se porte uniquement sur le petit doigt auprès des nobles, c’était aussi pour une question de praticité. Elle servait à sceller des documents.