La Birmanie est une option pour ceux ou celles qui souhaitent découvrir l’Asie du Sud-est. Elle est connue pour ses temples et ses monuments. Autrement dit, on vient dans le Myanmar pour effectuer un voyage culturel. Pour découvrir la face cachée de ce pays, il est aussi conseillé de goûter à sa gastronomie.

Les currys birmans : La saveur de l’Asie dans votre assiette

La cuisine birmane est influencée par la diversité des ethnies qui composent le pays. Toutefois, les empreintes de l’Inde, de la Thaïlande et de la Chine donnent un goût particulier à la gastronomie birmane. D’emblée, partout dans le pays, les restaurants vous suggéreront les fameux « Currys birmans ». Les currys varient selon la région et la saison. Ils peuvent être à base de viandes, de poissons, de volailles, de moutons ou de crevettes. Il sera accompagné de riz, d’un bouillon et d’une multitude de plats de légumes. Avec votre curry, tous les plats sont apportés en même temps sur la table. C’est le « buffet birman ». Les currys ont un goût et une saveur particuliers qui titilleront vos papilles. En fait, ils sont préparés avec de l’ail, du gingembre, des oignons et du curcuma.

Les thoks, l’une des spécialités culinaires de la Birmanie

Les thok sont des salades très appréciées des Birmans. Préparées avec des légumes crus ou des fruits, elles sont habituellement farcies d’une sauce fortement épicée. Chaque région a sa spécialité. Le laphet thok est celui qui est absolument à déguster. C’est une salade concoctée avec des feuilles de thé fermentées. Elle est accompagnée de plusieurs ingrédients. Dans votre bol, vous trouverez des gousses d’ail frites, des fèves de soja, des crevettes séchées. Il peut y avoir aussi des tomates et des graines de sésame grillées. Vous retrouverez ce plat dans tous les restaurants et les gargotes du pays. Manger des salades, vous n’y avez pas pensé ! Un circuit birmanie vous réservera toujours des surprises. Dans le même registre, si vous voulez déguster une salade d’un autre genre, vous pouvez commander le KyanDjin Ti Tok. Vous aurez des cacahuètes, assaisonnées de tomates vertes et de choux.

La soupe : Un délice à ne pas manquer lors du séjour

Chaque région de la Birmanie a sa manière de préparer une soupe. Par exemple, si vous effectuez un séjour dans la province de Shan, commandez la soupe shan khao swé. Elle est préparée avec des nouilles de blé ou de riz. Elle est accompagnée de poulet et de poudre de cacahuètes grillées. Ce plat peut être consommé sans modération lors d’un circuit Birmanie gastronomique. Le saviez-vous ? Le plat national birman est une soupe, le Mohinga. Au petit-déjeuner, optez pour ce met. Il vous donnera des forces pour bien attaquer la journée. Dans votre soupe, il y aura des nouilles ou des vermicelles de riz. Elle sera accompagnée d’épais curry au poisson et sera parfumée d’ail, d’oignons, de gingembre et de farine de pois chiches. Dans certaines régions, le Moringa est agrémenté de poisson-chat et d’œufs.